La mouche suzukii VS la mouche de la cerise

Au départ de son observation, la Drosophila suzukii a pu être confondue

La mouche suzukii VS la mouche de la cerise

Au départ de son observation, la Drosophila suzukii a pu être confondue avec la trypète occidentale des cerises (Rhagoletis indifferens). Cette mouche dite de la cerise de son nom scientifique Rhagoletis cerasi est cependant plus grande que la Drosophila suzukii , elle peut la dépasser de prés de 5 mm et présente un motif de bandes sombres sur ses ailes au lieu de la tache noire très distinctive de la Drosophila suzukii. Ces taches très caractéristiques sur les ailes du mâle lui ont d'ailleurs valu le surnom de « drosophile à ailes tachetées ». Différemment des autres mouches des fruits qui sont le plus souvent attirées par les fruits abîmés ou fermentés, la femelle de Drosophila suzukii attaque les fruits frais et mûrs en utilisant son ovipositeur en forme de scie dentée pour pondre ses œufs sous l'épiderme tendre du fruit. Les larves éclosent et se développent à l'intérieur du fruit et détruisent ses vertus alimentaires, notamment le goût et du même coup tout le potentiel de vente. Les fruits infectés deviennent flasques sur le côté où la mouche suzukii à pondu ses œufs. Certains tentent d'enrayer le processus en procédant à des récoltes précoces avant maturité. Fraises, cerises et maintenant raisin, presque rien n’arrête la mouche suzukii.

Retour





Pulvérisateur dorsal autonome à batterie de 16 litres avec ses accessoires
Pulvérisateur dorsal autonome à batterie de 16 litres avec ses accessoires
Découvrir nos autres sites sur les nuisibles...
Depuis 2007, les meilleurs produits dans notre boutique ...
...et les annuaires des professionnels de la lutte contre les nuisibles...